Questo sito utilizza i cookie e tecnologie simili per assicurarti la migliore esperienza di navigazione.

Se sei d'accordo, premendo 'Accetto', acconsenti che questi vengano memorizzati sui tuoi dispositivi, altrimenti chiudi la pagina web. Per saperne di piu'

Accetto

VTT liberté ! VTT défi !

Voila qu’une nouvelle saison se présente, des nouvelles sensations de liberté et des nouveaux défis !!
Oui, parce-que le VTT est tout d’abord « se sentir libres ». Participer à une sortie ou à un tour pour s’échapper, pour s’évader ! Le vététiste de montagne prend ses équipements de sécurité, son ravitaillement frugale et il remplit le bidon à la première fontaine… car le VTT c’est un retour aux sources naturelles.

Il imagine de reproduire les parcours des ancêtres, mais par un moyen moderne et silencieux, le VTT. Il prend un départ rapide pour s’éloigner le plus vite possible du village de départ et disparaître derrière le premierIMGP4941 web bois ou la première côte qui va se présenter. Il se sent de mieux en mieux au fur et à mesure qu’il s’éloigne de la civilisation. Il oublie le boulot, le chef, l’ordinateur portable et les factures. Il se réjouit que de telles itinéraires existent et lui permettent de se retrouver ainsi seul face à soi-même dans un certain isolement, bien qu’en compagnie d’autres vététistes qui partagent le même plaisir.

Plus il s’éloigne du départ, plus il est haut, plus il est isolé, mieux il se sent ! Là où certains manquent d’air en haute altitude, le vététiste de montagne se sens libre et respire à plein poumons.  Il en profite pour humer et se délecter du bon air de la nature, du parfum des fleurs. Si, d’aventure, il croise au coin du bois une bête de quelle sorte que ce soit, il se dit qu’il n’est décidemment pas venu pour rien. Dans ces moments là, lorsqu’il est immergé en plein cœur de la sortie et de la nature, il se sent bien.

Là où d’autres fatiguent, le vététiste de montagne se découvre et roule encore plus intensément. Il se dit que c’est quand même merveilleux comme sport de pédaler dans la nature et un terrain préservé de toute pollution, même sonore. Lorsque l’itinéraire devient dur et frise ses limites, il est heureux de son nouveau défi puisqu’il s’agit d’un nouveau dépassement des limites !

Arrivé au sommet d’une difficulté, il s’arrête, prend une photo mentale du panorama en tournant sur lui même façon 360°. Puis il redescend, libre sur son cheval moderne, heureux de cette parenthèse de liberté, de bonheur, d’oubli… et il se sent plus fort pour aborder sa vie future. Enfin, il rentre chez lui en remercient l’organisateur d’avoir su inventer un si beau et si audacieux parcours en gardant en lui l’empreinte de tous ces merveilleux moments passés dans une nature belle et préservée !  Et le jour suivant il pense à des nouveaux défis, à son futur objectif !

Rick